7 Instruments financiers et justes valeurs

Valeurs comptables et justes valeurs des actifs et passifs financiers

 

 

 

 

 

 

30.6.2021

31.12.2020

En millions de CHF

Valeur comptable

Juste valeur

Valeur comptable

Juste valeur

Actifs financiers évalués à leur juste valeur par le biais du compte de résultat

 

 

 

 

Participations financières

1

1

1

1

Titres

27

27

27

27

Valeurs de remplacement positives des dérivés

 

 

 

 

Dérivés de l’énergie

2 060

2 060

621

621

Dérivés de devises et de taux d’intérêt

3

3

5

5

Passifs financiers évalués aux coûts amortis

 

 

 

 

Emprunts obligataires

818

852

818

857

Prêts passifs

298

308

346

358

Passifs financiers évalués à leur juste valeur par le biais du compte de résultat

 

 

 

 

Valeurs de remplacement négatives des dérivés

 

 

 

 

Dérivés de l’énergie

1 887

1 887

442

442

Dérivés de devises et de taux d’intérêt

19

19

19

19

Pour tous les autres instruments financiers évalués aux coûts amortis, à l’exception des dettes locatives, la valeur comptable ne se différencie de la juste valeur que de façon négligeable. Les justes valeurs correspondantes ne sont donc pas présentées.

Hiérarchisation des instruments financiers à leur juste valeur

A la date de clôture du bilan, le Groupe Alpiq a évalué, respectivement présenté, les postes ci-dessous à leur juste valeur. Les instruments financiers ont été classés selon la hiérarchie d’évaluation suivante:

Niveau 1:
prix négociés sur des marchés actifs pour des actifs ou des passifs identiques

Niveau 2:
modèle d’évaluation se basant sur des prix négociés sur des marchés actifs ayant une influence déterminante sur la juste valeur

Niveau 3:
modèles d’évaluation avec des paramètres ne se fondant pas sur des prix négociés sur des marchés actifs et ayant une influence déterminante sur la juste valeur

En millions de CHF

30.6.2021

Niveau 1

Niveau 2

Niveau 3

Actifs financiers évalués à leur juste valeur par le biais du compte de résultat

 

 

 

 

Participations financières

1

 

1

 

Titres

27

 

27

 

Dérivés de l’énergie

2 060

 

1 902

158

Dérivés de devises et de taux d’intérêt

3

 

3

 

Passifs financiers évalués aux coûts amortis

 

 

 

 

Emprunts obligataires

852

852

 

 

Prêts passifs

308

 

308

 

Passifs financiers évalués à leur juste valeur par le biais du compte de résultat

 

 

 

 

Dérivés de l’énergie

1 887

 

1 873

14

Dérivés de devises et de taux d’intérêt

19

 

19

 

En millions de CHF

31.12.2020

Niveau 1

Niveau 2

Niveau 3

Actifs financiers évalués à leur juste valeur par le biais du compte de résultat

 

 

 

 

Participations financières

1

 

1

 

Titres

27

 

27

 

Dérivés de l’énergie

621

 

540

81

Dérivés de devises et de taux d’intérêt

5

 

5

 

Passifs financiers évalués aux coûts amortis

 

 

 

 

Emprunts obligataires

857

857

 

 

Prêts passifs

358

 

358

 

Passifs financiers évalués à leur juste valeur par le biais du compte de résultat

 

 

 

 

Dérivés de l’énergie

442

 

440

2

Dérivés de devises et de taux d’intérêt

19

 

19

 

Durant le premier semestre 2021 ainsi que lors de l’exercice 2020, aucune reclassification entre les niveaux 1 et 2 n’a eu lieu. La reclassification du niveau 2 au niveau 3 mentionnée ci-dessous concerne les dérivés de l’énergie présentant une augmentation significative du risque de crédit. Alpiq procède toujours à une reclassification entre le niveau 2 et le niveau 3 à la fin de la période du rapport.

Les dérivés de l’énergie, de devises et de taux d’intérêt sont des produits OTC relevant essentiellement du niveau 2. L’estimation des produits dérivés de l’énergie fait appel à une courbe de prix modèle. Dans cette courbe, les facteurs d’intrant observables (prix de marché) sont complétés par des prix forward horaires. Ceux-ci sont exempts d’arbitrage et sont comparés chaque mois à des prix de référence externes.

La juste valeur des prêts passifs correspond aux paiements des amortissements et des intérêts convenus contractuellement et actualisés aux taux du marché.

Produits dérivés de l’énergie de niveau 3

Les produits dérivés de l’énergie déclarés au niveau 3 sont évalués à l’aide de méthodes qui utilisent en partie des intrants tels que les prix de l’énergie à long terme ou les taux d’actualisation qui ne peuvent être dérivés directement d’un marché actif. Dans les cas complexes, l’évaluation est réalisée selon une méthode basée sur les flux de trésorerie actualisés (discounted cash-flows). A l’exception du risque de crédit, un changement réaliste des intrants non observables n’aurait pas d’impact significatif sur le résultat global ni sur les fonds propres d’Alpiq. De plus amples informations sur le risque de crédit des dérivés de l’énergie de niveau 3 sont fournies dans la note 6. Pour des raisons de matérialité, les éléments de niveau 3 n’ont pas été présentés séparément l’année précédente. Celle-ci est maintenant ajustée à des fins de comparaison.

Le tableau suivant montre l’évolution des produits dérivés de l’énergie classés selon le niveau 3:

 

 

 

 

 

 

2021

2020

En millions de CHF

Actifs

Passifs

Actifs

Passifs

Valeurs de remplacement au 1.1.

81

2

1

9

Achats

7

2

 

 

Cessions

– 6

 

 

 

Variation de la juste valeur affectant le compte de résultat dans le chiffre d’affaires net 1

66

22

5

– 8

Reclassification au niveau 3

8

 

 

 

Netting

 

– 12

– 1

– 1

Différences issues des conversions en devises

2

 

Valeurs de remplacement au 30.6.

158

14

5

0

1 Dont 66 millions de CHF (exercice précédent: 5 millions de CHF) sont imputables à des actifs et 22 millions de CHF (– 8 millions de CHF) à des passifs qui étaient encore détenus au 30 juin.

Evolution des gains et pertes « au 1 erjour »

Lors de l’évaluation d’instruments financiers dont les paramètres d’évaluation ne sont pas entièrement basés sur les prix négociés sur des marchés actifs, la juste valeur au moment de la conclusion du contrat peut différer du prix de la transaction. Cette différence est reportée comme un gain ou une perte au premier jour et amortie de manière linéaire jusqu’à ce que les marchés sous-jacents aux paramètres d’évaluation soient liquides.

Le tableau suivant présente le rapprochement de la variation des gains et pertes reportés, reconnus le premier jour. Ces positions concernent uniquement les produits dérivés de l’énergie de niveau 3.

 

 

 

 

 

 

2021

2020

En millions de CHF

Gains au 1 er jour

Pertes au 1 er jour

Gains au 1 er jour

Pertes au 1 er jour

Etat au 1.1.

11

12

0

13

Gains / pertes reporté(e)s provenant de nouvelles transactions

7

1

 

 

Gains et pertes comptabilisés dans le compte de résultat

– 5

– 1

 

 

Etat au 30.6.

13

12

0

13

Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Déclaration de Confidentialité