Rapport de gestion 2020

G4: Informations sectorielles

UE1: Capacité installée

Vous trouverez l’aperçu des capacités installées par technologie dans le rapport de gestion 2020 d’Alpiq Holding SA, dans le chapitre Bilan annuel.

UE2: Production nette d’énergie

Vous trouverez l’aperçu de la production nette d’énergie par technologie dans le rapport de gestion 2020 d’Alpiq Holding SA, dans le chapitre Bilan annuel.

Sources d’énergie renouvelables

Alpiq dispose d’un portefeuille international diversifié d’aménagements de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables. Afin d’accompagner la transition énergétique en cours, Alpiq entend poursuivre le développement de ce portefeuille dans toute l’Europe. Plusieurs initiatives ont été lancées dans ce sens ces dernières années.

Développement de projets d’énergie éolienne en Suisse

Malgré la complexité de l’environnement de développement de l’énergie éolienne en Suisse, Alpiq s’engage de manière conséquente en faveur de cette énergie. L’utilisation de l’énergie éolienne est une solution concrète pour la fourniture d’énergie locale, surtout en hiver. Le projet le plus avancé est le parc éolien de Bel Coster, situé sur la crête du Suchet dans le canton de Vaud. Avec ses neuf éoliennes, cet aménagement produira environ 80 GWh d’électricité par an. D’autres projets moins avancés, situés également dans le canton de Vaud, sont actuellement en phase d’analyse.

Construction d’un parc éolien en Suède

Alpiq continuera également à développer son portefeuille de nouvelles énergies renouvelables au niveau international. La construction du parc éolien de Tormoseröd, dans le sud-ouest de la Suède, commencera en 2021. L’aménagement devrait être opérationnel pour 2022. Avec onze turbines d’une capacité respective de 6,6 MW pour une puissance installée totale de 72,6 MW, ce parc éolien pourra produire près de 210 GWh d’énergie renouvelable par an. Alpiq sera responsable des activités de gestion de projet pendant la phase de construction, et de la gestion technique et commerciale des actifs pendant l’exploitation. Tormoseröd est un projet important pour Alpiq en termes de développement de projet, de modèle de financement et de gestion du risque. L’approche Asset-light implique la participation d’un partenaire de co-investissement majeur pour les projets d’énergie renouvelable, Alpiq prenant en charge la partie développement des aménagements afin de fournir un service de haute qualité à ses clients.

Repowering d’un parc éolien existant en France

Alpiq exploite le parc éolien des Gravières à Roussas, dans le département français de la Drôme. Afin d’augmenter la puissance du parc, Alpiq a décidé de renouveler complètement l’aménagement mis en service en 2006. L’objectif est de remplacer toutes les éoliennes et d’augmenter la production d’électricité annuelle de près de 30 %. Il n’est pas prévu de changer l’emplacement et le nombre actuels de turbines. Cependant la production d’électricité passera de 25 GWh à environ 32 GWh par an à la suite de cette révision complète. Le projet de repowering permettra de prolonger de 30 ans la durée d’utilité du parc des Gravières.

Construction d’une nouvelle petite centrale hydroélectrique en Suisse

Alpiq continue à développer son portefeuille de petites centrales hydroélectriques. Pour la construction de la centrale de Hüscherabach, Alpiq s’est une nouvelle fois associé à la commune de Rheinwald (canton des Grisons). Les travaux de construction ont commencé en mai 2020. La nouvelle centrale ultramoderne remplacera l'ancien aménagement des années 1930, qui appartient à la commune de Rheinwald. La production d’énergie renouvelable passera alors de 1,1 GWh à environ 6,1 GWh par an.

Rénovation de la centrale électrique de Tannuwald

La centrale de Tannuwald a été mise en service en 1981. Elle fait partie du complexe hydroélectrique de l’Energie Electrique du Simplon SA et est située dans la vallée du Zwischbergental. La centrale a été inondée lors de la crue d’octobre 2000, puis réhabilité à la hâte avec sept pompes d’occasion fonctionnant comme des turbines. Lors de la rénovation totale entre l’été 2019 et l’été 2020, les sept pompes à turbine ont été remplacées par deux groupes de machines verticales. De plus, la conduite de pression a été refaite et le bâtiment rénové. La puissance installée de la centrale de Tannuwald est passée de 1,4 MW à 6,8 MW et la production d’électricité annuelle a augmenté, passant ainsi de 17 GWh à 24 GWh.

Nouvelle concession pour la centrale hydroélectrique de Gösgen

La centrale hydroélectrique d’Alpiq à Gösgen a obtenu une nouvelle concession pour 70 ans. Cette dernière a été signée le 23 septembre 2020 et est entrée en vigueur de manière rétroactive au 1 erjanvier 2020. Au cours des prochaines années, Alpiq Hydro Aare AG investira dans la production d’électricité renouvelable à partir d’énergie hydraulique via la plus grande centrale au fil de l’eau sur l’Aar. Cette centrale comprend au total 21 mesures de compensation environnementale.

Hydrospider: un modèle d’affaires basé sur l’hydrogène pour des transports zéro émission

Hydrospider, Hyundai Hydrogen Mobility et l’association Mobilité H2 Suisse mettent actuellement en place un modèle d’affaires unique en Europe pour une mobilité sans émissions, à l’initiative de H2 Energy, le pionnier en matière d’hydrogène en Suisse. D'ici 2025, 1 600 camions Hyundai équipés de piles combustibles circuleront sur les routes suisses. Les membres de l'association Mobilité H2 Suisse utilisent ces camions dans les opérations quotidiennes et assurent la mise en place d’une infrastructure de ravitaillement à l’échelle nationale. Hydrospider fournit l’hydrogène vert à partir de son usine d’électrolyse de 2 MW, qui est directement reliée à la centrale hydroélectrique d'Alpiq à Gösgen et assure une production sans émission et écologique. Alpiq détient 45 % des parts chez Hydrospider.

Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous consentez à l'utilisation de cookies. Déclaration de Confidentialité